Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 Feb

SALVADOR DE BAHIA

Publié par veronique et marcel

SALVADOR DE BAHIA

Nous arrivons donc à cette fameuse période du carnaval.

Nous commençons à force de déambuler dans cette ville à découvrir un peu cet événement, même si sous un certain aspect l’organisation Brésilienne reste un peu impénétrable pour nous !!!

Entre les photos, vous trouverez des petites séquences vidéo, juste pour tenter de vous faire partager l’ambiance.

SALVADOR DE BAHIA

Il faut retirer les clichés que l’on peut avoir chaque année par les quelques secondes que les télévisions diffusent.

Nous avons choisi Salvador sur recommandations. Beaucoup plus traditionnel, moins touristique ??

Effectivement, nous n’avons pas rencontré beaucoup d’autres « gringos ».

Je pense que l’on peut plus parler d’ambiance carnaval mais au niveau de tout un pays. C’est une énorme fête nationale. La grande majorité de la population est dehors pour assister aux différents spectacles organisés.

 

SALVADOR DE BAHIA
SALVADOR DE BAHIA

De la musique, des déguisements, des kilomètres de glacières les unes à côté des autres pour vendre des boissons.

SALVADOR DE BAHIA

Essentiellement de la bière !!!!

SALVADOR DE BAHIA

Qui dit bière dit aussi lieux d’aisance.

En fonction des quartiers, une ambiance plus familiale ici et plus touristique par là.

Et le matériel pour faire du bruit.

Nous allons vraiment trouver de tout.

Même une brouette équipée d’une batterie et une enceinte fixée à l’avant.

Dans une ville comme Salvador, trois zones de la ville sont consacrées à des défilés.

 

 

SALVADOR DE BAHIA

Quartier historique, pour le défilé Batatinha.

SALVADOR DE BAHIA

Des engins, comme celui-ci, avec propulsion par deux bicyclettes.

Vu ce que la sono envoie, il y a même un groupe électrogène pour « pulser les watts »

SALVADOR DE BAHIA
SALVADOR DE BAHIA
SALVADOR DE BAHIA

Défilé Osmar ensuite,

Nous vous laissons apprécier la proximité à laquelle nous étions !!!

(En fait, nous avons vu les barrières seulement après… Aucune réflexion)

SALVADOR DE BAHIA

Et puis, pour la soirée de folie, nous avons choisi le dimanche 11.

SALVADOR DE BAHIA
SALVADOR DE BAHIA
SALVADOR DE BAHIA

Le circuit Dodo (Barra-Ondina) le plus long circuit qui longe la côte. Immersion complète au milieu de la foule.

SALVADOR DE BAHIA

Spectacle extraordinaire, une foule innombrable et les fameux « TRIOS »

Un camion tracteur et derrière une remorque avec des enceintes !!!! (Promis, je ne savais même pas que l’on pouvait en fabriquer d’aussi grosses …) Les enceintes.

Au sommet de cette remorque un orchestre qui « envoie du lourd »

 

Comment tenter de vous faire partager le bruit dans lequel vous vivez cette expérience de carnaval ?

Pas si facile que cela à décrire, mais disons que si vous êtes à une cinquantaine de mètres des camions, vous ressentez le sol qui vibre.

A une vingtaine de mètres, c’est vous qui vibrez et vous ne pouvez plus communiquer avec personne.

Plus près encore…. Ce sont les plombages dentaires qui sautent !!!!

Vous aurez bien entendu (quoique !!! je ne sais pas si le terme est bien approprié…) remarqué que je n’ai pas parlé des tympans.

 Au plus près, il y a longtemps qu’ils ont explosé !!!!

Le prochain « Kéké » que j’entends faire du bruit avec ses fenêtres de voiture ouvertes, je lui conseille de voyager un peu et il se sentira vraiment ridicule après !!!

 

 

 

SALVADOR DE BAHIA
SALVADOR DE BAHIA
SALVADOR DE BAHIA

Comment ensuite tenter de vous faire partager la sensation de foule ?

Tentez de vous rappeler la plus grosse concentration de foule que vous avez pu vivre et vous multipliez cela par cinquante ou par cent !!!!

Deux millions de visiteurs attendus à Salvador pour ce carnaval.

Taux de remplissage à cent pour cent des hôtels !!!!

La foule vous porte ou vous êtes portés par la foule.

Ne strictement rien avoir dans les poches. Juste deux billets de 50 reals (12€ chacun) planqués dans les chaussettes (recommandation judicieuse d’amis).

 

SALVADOR DE BAHIA

Et bien voilà, un peu plus de trois mois à découvrir ce Brésil que nous avons véritablement adoré.

Certes, c’est un pays où il faut rester constamment vigilant, mais la population est adorable et l’ambiance est douce à vivre.

Et puis nous avons eu aussi la chance de rencontrer Telma et Hughes et rien que pour cela, le voyage en valait vraiment la peine..

Le blog va maintenant être mis au repos pendant quelque temps et je suis prévenu de la météo que je vais devoir supporter en arrivant en France.

Nous avons déjà nos réservations de billets d’avion pour l’Australie, nous vous donnons donc rendez-vous début mai.

A bientôt.

 

 

Commenter cet article

Gérard Bastide 01/05/2018 17:47

Bien le bonjour à vous deux, alors bientôt le départ vers l'Australie? Ce continent sera sans nul doute une autre forme d'aventure. Profitez bien et continuez de nous régaler avec vos comptes rendus. Bien amicalement. Françoise et Gérard

Archives

À propos