Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
02 Jun

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

Publié par veronique et marcel

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

Adaptation des animaux.

Après les premières gouttes de pluie dans cette partie désertique, les kangourous viennent boire l'eau stagnante sur les bandes blanches de la route.

Vue la quantité de pluie qu'il est tombée ensuite, nous aurons tendance à les voir ensuite s'abriter sous les arbres.

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

C'est bien d'avoir un 4X4 mais avec après une grosse averse la terre est terriblement collante.

Nous sommes sur notre zone de bivouac, nous n'avons heureusement plus à avancer.

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

Arrivée à COOBER PEDY La capitale mondiale de l'opale.

85% des opales du monde proviennent d'ici.

Première pierre découverte en 1915.

Nous sommes en plein désert, il y a ici plus de mouches que d'habitants !!!!!

La population du district est d'environ 2500 habitants.

60% de cette population a des origines Européennes (Immigration de l'Est, Sud Est après la seconde guerre mondiale).

Ville cosmopolite, 45  nationalités différentes référencées.

 En plein été Austral les températures atteignent 50°.

Sur un guide touristique de la ville nous avons lu qu'il était possible que ce soit les soldats rentrant de la guerre des tranchées en France qui aient apportée l'idée de vivre sous terre.

Les mineurs ont ainsi découvert les avantages de vivre sous terre, avec une température régulière entre 19 et 25°.

Pour vous donner une idée, nous avions hier matin une température ressentie de l'ordre de 3° !!!!

Nous approchons de l'hiver ici.

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

Nous rencontrons une vie sous terre.

Sur la moindre petite colline nous voyons des tubes d'aération sortir de terre ou des antennes de télévision.

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

Il y a des restaurants, des hôtels, des musées et même une possibilité de faire du camping sous terre.

C'est cette solution que nous choisissons en y installant notre tente moustiquaire.

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

Une église Serbe sous terre.

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

Bien entendu le musée de la mine sous terre aussi.

La grande particularité de cette région, c'est que la prospection minière est confiée à des individus et non pas à des compagnies.

Les zones d'extraction sont limitées à une par personne par an et ne peuvent pas mesurer plus de 50X100 mètres.

 

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

Système ingénieux mis au point pour extraire le sous sol.

Un vieux camion hors d'âge avec un groupe ou un autre moteur installé sur le plateau arrière pour faire office d'un énorme aspirateur.

Un tuyau descend directement sous terre et évacue ainsi des résidus du sous sol.  

Il n'y a plus qu'à travailler directement dans ce tas de pierres pour y chercher des opales.

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

Autant vous dire que nous sommes dans un vrai gruyère!!!! Il faut véritablement respecter la signalisation.

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

Mais il y a aussi heureusement aussi une vie sur terre dans cette ville avec comme ici un orphelinat pour Kangourous.

Un  bébé de six mois arrivé il y deux ou trois semaines seulement.

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

Ou comme ici, la surprise de découvrir un vaisseau inter galactique échoué en plein désert !!!!!

Vestige du film Pitch Black.

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

Nous sommes en plein désert.

Froid au petit matin et le soir, une ville qui se visite en une journée voire une journée et demie !!!

Pourquoi restons nous ici 5 nuits au total ??????

Nous avons tout simplement trouvé une affiche publicitaire qui annonce le "Great Kanku-Breakaways Marathon"

Possibilité de s'inscrire au marathon, au semi au 10 km ou au 5km. Course, marche et même vélo sont autorisés.

Et bien cette année il y aura au moins deux "Frenchies" à participer.

Une qui court et l'autre qui marche ..... (faut pas exagérer tout de même !!!!!)

 

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU
TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

Nous aurons au moins gagné des superbes teeshirts.

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

Le starter des différentes épreuves est en place.

Je ne voudrais pas me fâcher contre lui !!

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU
TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU
TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

Voici le paysage pour l'épreuve !!!!

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

L'ambiance d'une véritable fête familiale.

Du marathon au 5 kilomètres, en courant, en marchant ou à vélo. Un vrai bon moment.

TOUJOURS EN ROUTE VERS ULURU

Un Road train. Nous en voyons tous les jours sur la route. Quand ils déboulent à 110 derrière vous... prière de se ranger.

66 roues sur celui-ci !!!!!

Demain (03/06)nous reprenons la route en direction Nord vers  Alice Springs.

A bientôt.

Commenter cet article

Mollé 03/06/2018 11:39

Une autre planète !!!! merci pour ce partage, des manières de vivre en somme comme en Anjou avec les troplo !!!!!!!! mais vraiment il faut aimer, ne pas être claustro !!!!! j'embrasse mes aventuriers de la part aussi de toute la famille, plein de pensées Raymonde Mollé

brigitte 02/06/2018 13:40

Echangerait catte Bécassine conte bébé kangourou bcp plus exotique .....
Bravo à Véro pour sa course : la honte aux autres pour la marche .... Bisous . Brigitte

veronique et marcel 02/06/2018 14:13

A courir il est moins facile d'admirer le paysage !!!!

francois 02/06/2018 11:10

ébé courir 10 bornes en plein désert ...faut vraiment qu'il y ait des beaux australiens à rattraper !

Archives

À propos