Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 Nov

REGION DE MANAUS

Publié par veronique et marcel

REGION DE MANAUS

Photo prise devant le grand Théâtre de Manaus

Nous devrions peut-être nous lasser de lieux marquants dans notre imaginaire, mais depuis notre départ, rien n’y fait : c’est toujours avec le même plaisir que nous découvrons les lieux qui nous ont fait rêver.

Avant même de savoir placer cette ville sur une carte, ce lieu me faisait imaginer des contrées extraordinaires.

REGION DE MANAUS

Et puis, il y a le film « Fitzcarraldo » (de Werner Herzog) avec Claudia Cardinale et Klauz Kinsky.

(Vous pouvez le trouver sur internet. Attention, mes premières recherches m’avaient donné une version Allemande sous- titrée en Espagnol… Pas franchement facile….

En cherchant un peu mieux, vous devriez trouver quelque chose de plus facile à regarder.

REGION DE MANAUS

Klauz Kinsky dans ce rôle (plus fou que jamais) veut construire dans la jungle d’Iquitos au Pérou (nous y étions en Juillet 2016) un théâtre encore plus beau que celui de Manaus et y inviter le célèbre chanteur Italien Caruso.

REGION DE MANAUS

Pavés de rue derrière le théâtre, réalisés en caoutchouc pour amortir le bruit des calèches et des chevaux durant les représentations. 

A la moitié du XIX siècle, la ville de Manaus n’est encore qu’un simple village.

La révolution industrielle, les besoins en caoutchouc, vont propulser cette ville qui va se développer de manière frénétique.

REGION DE MANAUS

Plafond du théâtre de Manaus avec une représentation des 4 pieds de la tour Eiffel.

On va surnommer cette ville : « le Paris des Tropiques ».

 Comme à Iquitos au Pérou, les histoires les plus folles circulent sur les excentricités des riches producteurs de caoutchouc.

Par exemple, certaines familles n’hésitaient pas à envoyer leur linge à nettoyer directement à Paris !!!!!!!

REGION DE MANAUS

Nous sommes partis de Manaus durant deux jours, en direction du sud à un peu plus de cent kilomètres pour renouveler une petite expérience dans la jungle.

Première partie du parcours, nous traversons la confluence entre le Rio Negro et l’Amazone. Différence de couleur saisissante.

 

REGION DE MANAUS

Pêche correcte.

REGION DE MANAUS

Photo pas forcément terrible, mais le nom de la route que nous empruntons est mythique !!!

Une partie de la transamazonienne.

REGION DE MANAUS

Comble du plaisir c’est d’emprunter cette route à bord d’un combi VW.

REGION DE MANAUS

Ce « truc » passe vraiment partout.

REGION DE MANAUS

Dernière partie du parcours en bateau.

REGION DE MANAUS

Un dernier effort pour arriver à notre logement, sera de gravir la colline.

REGION DE MANAUS

En fonction des saisons le niveau du fleuve varie de 15 mètres, d’où ces escaliers pour gravir la pente.

REGION DE MANAUS

Départ pour deux heures et demie de randonnée.

36 à 38°C et un taux d’humidité indescriptible !!!!

REGION DE MANAUS

Il va pleuvoir à un moment.

La densité de la forêt est telle que nous ne prendrons même pas de gouttes d’eau sur nous.

REGION DE MANAUS

Attention Véro, dans les films, j’ai souvent vu que c’était les derniers qui traînaient qui se faisaient manger en premier….

REGION DE MANAUS

En d’autres temps le minimum de dignité qui me reste m’aurait empêché de diffuser cette photo.

Mais avec une chemise à essorer, un pantalon dans le même état, avoir sur la tête un bob qui ressemble plus à un vieux nénuphar défraichi n’a plus beaucoup d’importance !!!!

REGION DE MANAUS

De retour à Manaus, nous visitons une ancienne plantation de caoutchouc.

REGION DE MANAUS

Je me suis bien « foutu » de ma propre tête, je ne vais tout de même pas en rester là.

Le parfait équipement pour scarifier l’arbre et en récolter le latex.

J’adore la lampe frontale à huile.  Décatlon n’a en fait rien inventé de nouveau…..

REGION DE MANAUS

Récolte après scarification de l’arbre.

REGION DE MANAUS

Arrivés dans la maison des maîtres en pleine séance de tournage d’un film d’époque, nous n’allions tout de même pas refuser une photo de groupe avec eux.

Ne trouvez vous pas qu’il y a un air de ressemblance avec la famille Ingalls, de la série « la petite maison dans la prairie » ???

REGION DE MANAUS

Pour se rafraîchir un peu, rien de tel que de se baigner ensuite dans le rio Negro. Température de l’eau idéale pour le bain d’un enfant…

 

Pour finir un petit montage des derniers jours.

Mercredi 22, en fin de matinée, nous prendrons un ferry en direction de Belém. 5 jours de descente au fil de l’AMAZONE !!!

 

A bientôt.

Commenter cet article

Gérard bastide 21/11/2017 21:10

Bravo pour ce récit, profitez bien.
F et G

francois 21/11/2017 17:48

je vois que cela he véabien ! sacrés bestioles sinon ... je ne parle pas du nénuphar défraichi...

Archives

À propos