Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 Aug

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

Publié par veronique et marcel

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

Après un bref séjour au bord du Pacifique, nous voici de retour dans une zone un peu plus escarpée....

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

Voici une petite page depuis la ville de Caraz, située à 2250 mètres d'altitude entre cordillère blanche et cordillère noire.

Du côté Ouest, des montagnes plus arrondies avec une végétation disparate et du coté Est, une chaîne de sommets entre 4000 et 6000 mètres recouvertes de neige et de glace.

Notre position entre les deux à admirer les paysages n'est pas désagréable...

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

Pour arriver à Caraz, périple au milieu des gorges qui vont nous entraîner vers le "Canyon del Pato"

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

Pour faire simple, le "Canyon del Pato" est une route à une seule voie où il est bien entendu nécessaire de se croiser avec les usagers venant en sens inverse !!!

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE
ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

On la joue un peu à celui qui a le plus gros klaxon pour passer...... les 39 tunnels de ce passage.

Nous avons eu à nous ranger, au plus serré, contre la paroi sur des zones de croisement, mais heureusement pas de marche arrière à faire dans un tunnel.

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE
ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

Au milieu de ce décor, nous trouverons une zone de bivouac bien tranquille.

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE
ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

Caraz est aussi réputée comme lieu de départ de nombreux trekkings à la journée ou expéditions organisées sur plusieurs jours.

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

Pour la mise en jambes et réacclimatation à l'altitude, nous attaquons le trek de la "Laguna del Paron".

Six heures de marche dont trois à 4200 mètres.

C'est terrible, mais autant le corps garde en mémoire les marches passées, autant pour ce qui est de l'altitude c'est une autre affaire et très différente en fonction des individus.

Véro avec le manque d'oxygène a tendance à pouvoir faire ce qu'elle veut et pour ma part, il faut que j'augmente au maximum le cycle respiratoire.

Les carburateurs ne doivent pas être réglés de la même manière....

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

Jamais vu une eau de ce bleu...

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

Bon et bien après l'effort..... il va falloir redescendre tout cela........

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

Pas trop de courbatures et nuit correcte, nous allons pouvoir nous lancer le lendemain sur un des "musts" du coin : la "Laguna 69" .

Renseignements pris auprès d'autres voyageurs, nous savons que nous pouvons nous lancer sans guide et que même si c'est "costaud" c'est réalisable.

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

Une belle grimpette de 3900 jusqu'à un peu plus de 4600 mètres...

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

En écoutant les différents avis, j'avais entendu parler qu'il y avait un véritable mur un peu raide à monter.

Une nouvelle fois, je n'avais sûrement pas tout écouté car sur ce plateau, je trouvais que nous avions déjà eu le droit à ce que personnellement j'appellerais deux murs.

Mais quel spectacle

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

OH !!! La "vache" Le vrai mur est effectivement pour la fin.

Mon carburateur perso crache un peu...

Les visages (en plein effort) des jeunes qui font la même ascension que nous, ne sont pas vraiment là pour me redonner du punch...

Mais bon, cela veut aussi dire que nous ne sommes pas les seuls à en baver.....

Mais petit à petit, comme un vieux diesel, ça avance...

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE
ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

YES !!! Quel plaisir et quel lieu magnifique!!!!

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

Certains pour le fun de la photo se jettent à l'eau.

Cris et sortie immédiate.

Très peu pour nous deux.

Je me suis retrouvé presque avec l'onglée, en me rinçant les mains après le pique-nique.

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

Très heureux d'avoir réussi à le faire .

Rien de particulièrement glorieux en soit, mais contents que notre organisme nous suive bien dans ce genre d'expérience.

ENTRE CORDILLERE BLANCHE ET CORDILLERE NOIRE

Programme à venir : récupérer, continuer à prendre du plaisir... et rester quelques jours dans cette zone montagneuse.

Puis nous orienter tranquillement vers Lima pour accueillir notre "VIP" qui vient se joindre à nous pour 6 semaines et partager avec elle d'autres merveilles.

A bientôt.

Commenter cet article

Gerard Bastide 22/08/2016 08:24

Bien le bonjour à vous deux, toujours de beaux paysages qui nous en rappellent d'autres comme la cordillère de Vilcanota et celle de Carabaya plus bas. Continuez de bien en profiter et régalez vous bien. Bonne route. F et G

Yvetrené 18/08/2016 14:09

Magnifiques photos, votre VIP trépigne d'impatience!! Bonne journée

Christine 13/08/2016 14:06

C'est tellement beau !!! Merci ;-)

francois 12/08/2016 00:08

vive les bons vieux diesel !

Archives

À propos