Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 Feb

DEPART D’AGADIR POUR VISITER LES AGADIRS.

Publié par veronique et marcel

DEPART D’AGADIR POUR VISITER LES AGADIRS.

Il suffit juste de bien répartir les charges et d’éviter de sortir par grand vent.

Nous avons quitté la région d’AGADIR le 14 Février en direction de TAROUDANT puis d’IGHERM, pour nous rapprocher de la piste des agadirs (greniers à grains) située dans l’ANTI ATLAS.

Et c’est reparti pour la magie des lieux.

Et c’est reparti pour la magie des lieux.

Heureusement que nous n’avons pas de moyenne à respecter, car il faut s’arrêter pratiquement tous les cent mètres pour prendre une nouvelle photo.

Heureusement que nous n’avons pas de moyenne à respecter, car il faut s’arrêter pratiquement tous les cent mètres pour prendre une nouvelle photo.

Et en plus les amandiers sont en fleurs.

Et en plus les amandiers sont en fleurs.

Les zones circulaires dans le village sont des aires de battage pour le grain après la moisson.

Les zones circulaires dans le village sont des aires de battage pour le grain après la moisson.

Que du plaisir.

Que du plaisir.

DEPART D’AGADIR POUR VISITER LES AGADIRS.

Entrée de l’agadir d’OUMSGAN. Celui-ci est abandonné et la destruction due au temps est commencée.

Cet agadir avait deux étages de rangement.

Cet agadir avait deux étages de rangement.

DEPART D’AGADIR POUR VISITER LES AGADIRS.

« L’amin » (le gardien) ne le fait plus visiter car tout est grand ouvert. Il est cependant venu nous trouver en soirée pour tailler une petite bavette. Pour être honnête, nous ne comprenons pas tout…. Mais le contact est très chaleureux. Village où ne viennent pratiquement pas les touristes ; en raison de l’accessibilité, donc aucune sollicitation. (bonbon, stylo, dirham missieu….)

DEPART D’AGADIR POUR VISITER LES AGADIRS.

Désolé François ! Nous avons bien pensé à toi pour les portes mais nous n’avons plus de remorque pour le transport.

C’est vrai que pour notre bivouac de Saint Valentin, nous aurions pu trouver pire comme lieu.

C’est vrai que pour notre bivouac de Saint Valentin, nous aurions pu trouver pire comme lieu.

DEPART D’AGADIR POUR VISITER LES AGADIRS.
DEPART D’AGADIR POUR VISITER LES AGADIRS.DEPART D’AGADIR POUR VISITER LES AGADIRS.
DEPART D’AGADIR POUR VISITER LES AGADIRS.
Il parait que c’est par là…

Il parait que c’est par là…

Une nouvelle fois, circulation fluide ce matin.

Une nouvelle fois, circulation fluide ce matin.

DEPART D’AGADIR POUR VISITER LES AGADIRS.

Nous continuons d’apprendre tranquillement à notre rythme la piste. Mais il reste toujours des questions en suspens.

Notamment, « c’est qui qui à la priorité si on se croise ? ». On ne va tout de même pas la jouer au jeu du « c’est le plus gros qui passe ! »….

DEPART D’AGADIR POUR VISITER LES AGADIRS.

L’avantage, c’est que nous avons souvent une bonne visibilité et que cela nous permet d’attendre tranquillement dans un coin abrité l’éventuel croisement. Visibilité assortie d’une vitesse toujours adaptée au lieu (c’est-à-dire tout doucement) ; je pense que le secret doit être là.

Ce jour là, cool, même pas un âne.

L’agadir de TISGUIMT.

L’agadir de TISGUIMT.

DEPART D’AGADIR POUR VISITER LES AGADIRS.

Celui-ci est en parfait état. Cinq étages de rangement. Mais « l’amin» est mort depuis peu et nous trouvons deux cadenas sur la porte. Après renseignements, une clé est dans un village, et la deuxième dans un autre. Bref, ça sent le conflit de succession. La visite sera pour une autre fois « inch’allah ».

Superbe vue des environs pour compenser la déception de ne pas avoir fait la visite.

Superbe vue des environs pour compenser la déception de ne pas avoir fait la visite.

Pour finir l’agadir de TLATA IDOUSKA.

Pour finir l’agadir de TLATA IDOUSKA.

Encore en fonction.

Encore en fonction.

DEPART D’AGADIR POUR VISITER LES AGADIRS.

Après la visite, le gardien nous emmènera chez lui pour boire le thé accompagné de galette de pain à tremper dans de l’huile d’olive, du miel ou de la confiture.

Vertigineux, s’abstenir.

Vertigineux, s’abstenir.

Toutes les feuilles risquent d’être dévorées d’ici la fin de la journée.

Toutes les feuilles risquent d’être dévorées d’ici la fin de la journée.

DEPART D’AGADIR POUR VISITER LES AGADIRS.

Arrêt au bord de la route. Nous avons trouvé une fabrique de charbon de bois.

Mise en place du bois…

DEPART D’AGADIR POUR VISITER LES AGADIRS.

Puis ils le recouvrent de terre. (Encore un travail de malade) Avec le vent chaud, nous transpirions simplement en les regardant !

Puis le feu pour réaliser le charbon de bois à l’étouffée sous la coque de terre.

Puis le feu pour réaliser le charbon de bois à l’étouffée sous la coque de terre.

DEPART D’AGADIR POUR VISITER LES AGADIRS.

Voici, nous sommes revenus à TAROUDANT nous mettre à l’abri. ( nous essuyons un sérieux coup de vent depuis hier soir).

Dès que la fenêtre météo sera bonne, nous prendrons la direction du col du TIZI N TEST, pour rejoindre MARRAKECH et ensuite une boucle d’à peu près 400 kilomètres dans le HAUT ATLAS.

A très bientôt.

Commenter cet article

François 04/03/2014 21:32

ah si, je la veux je la veux elle est trop belle cette porte !

Fabien 17/02/2014 18:59

Bonne St valentin à vous ! Vous avez le prix de l'originalité
Ça donne envie ! les photos sont superbes. Et, vous avez croisé des personnes sur la route .
Bisous
Fab et Helene qui veulent découvrent le monde... en direct d'ibis CDG, bloque pour cause de problème technique sur l'avion... 15 heures de retard... pour l'instant

Françoise et Gérard 17/02/2014 17:58

Bonjour à vous deux,
Superbes photos, je vois que le Toy supporte bien les pistes c'est tout de même chouette de pouvoir faire autre chose que les routes asphaltées. Je reconnais certains endroits où nous sommes passés l'an dernier avec l'Iveco. Bonne continuation et bonnes visites de Marrakech, je ne sais pas si Manzil est réouvert?
Françoise et Gérard

Archives

À propos