Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 Dec

UN NOEL SOUS LE SIGNE DU VENT

Publié par veronique et marcel

UN NOEL SOUS LE SIGNE DU VENT

Entrée de la Médina de CHEFCHAOUEN.

Un entrelacement de ruelles bleues.

Un entrelacement de ruelles bleues.

UN NOEL SOUS LE SIGNE DU VENT

Quand on vous dit bleu, c’est bleu !!! Ce bleu pâle recouvrant les habitations date des années 30 avec la population juive ; c’était pour remplacer la couleur verte traditionnelle de l’islam.

Premier bivouac au bord de la plage d’OUED LAOU. Retour de la pêche au petit matin.

Premier bivouac au bord de la plage d’OUED LAOU. Retour de la pêche au petit matin.

Tenue typique de la région nord des montagnes du Rif.

Tenue typique de la région nord des montagnes du Rif.

Il y a aussi la version collection de chapeaux.

Il y a aussi la version collection de chapeaux.

Quand on vous dit que c’est local !

Quand on vous dit que c’est local !

Après les chapeaux, la collec des meules de foin !

Après les chapeaux, la collec des meules de foin !

Mise en place de notre réveillon de Noël.

Mise en place de notre réveillon de Noël.

Pas trop mal la vue…

Pas trop mal la vue…

Regardez bien le barnum sur le toit…

Regardez bien le barnum sur le toit…

UN NOEL SOUS LE SIGNE DU VENT

Toujours préparation du réveillon ; dans la coupelle à droite, devinez ce que c’est ? Nous sommes sûrs que vous n’en aviez pas à votre table de Noël !

Si, si ! des fraises à 6 dirhams soit… 55 centimes d’euros ! Nous n’avons pas hésité bien longtemps. Et en plus, elles étaient délicieuses.

UN NOEL SOUS LE SIGNE DU VENT

Vous vous rappelez le barnum ? Une vraie nuit de titans pendant le réveillon. Et au matin, quand la structure a commencé à bouger, panique à bord.

Pas de bobos, RAS pour nous et Dorys. Juste une trouille rétrospective !

UN NOEL SOUS LE SIGNE DU VENT

Là, c’est un autre domaine. Vous connaissez sûrement tous ou avez entendu parler de l’enclave espagnole de CEUTA dans le Nord du MAROC. Et bien, il y en a d’autres , comme celle de MELILLA à l’Est et puis ce genre de rochers, poétiquement appelés « poussière d’empire ». Une soixantaine de militaires espagnols gardent EL PENON DE ALHUCEMAS qui appartient à l’ESPAGNE depuis 1559.

Regardez bien, vous verrez le drapeau espagnol.

Regardez bien, vous verrez le drapeau espagnol.

UN NOEL SOUS LE SIGNE DU VENT

Nous sommes sur les hauteurs de NADOR ( je crois que ça se voit). Demain nous continuons vers l’Est. Encore 100 kilomètres avant d’arriver à la frontière fermée avec l’ALGERIE. Et là, descente plein Sud ; une longue ligne droite bordant la frontière.

Nous n’aurons certainement pas de connexion avant ER RACHIDIA.

Bisous. Marcel et Véro

P.S. La grosse particularité dans un pays comme le Maroc, c’est que « des fois tu captes et des fois tu captes pas ». Ce qui fait qu’entre le moment ou nous écrivons la page de blog et le moment où nous pouvons la mettre en ligne, nous avons réalisé cette descente en bordure de frontière Algérienne.

Nous sommes ce soir à FIGUIG. Contrôle plus intense de la gendarmerie Royale et de la police. Un gendarme nous explique que la petite colline à 100 mètres à notre gauche, celle à 100 mètres à notre droite et devant nous : c’est l’ALGERIE. Donc, si vous voulez vous promener, prenez un guide, car c’est sûr que vous allez passer la frontière sans vous en rendre compte.

A bon entendeur salut.

Commenter cet article

Françoise et Gérard 29/12/2013 09:26

Bonjour à vous deux, merci pour le soleil qui nous manque bien ici, mais le vent vous pouvez le garder, nous avons ce qu'il faut de ce côté. Belles couleurs que ce Maroc que nous avions beaucoup aimé en début d'année. Continuez bien. Bonne fin d'année. F et G

Archives

À propos